Portez vos voix sur les propositions d’Unité et Action !

élections internes du 5 au 26 novembre
dimanche 8 novembre 2015
par Manu Guichardaz

La période de préparation du congrès fédéral débute par les votes d’orientation. Il s’agit pour les adhérents de se positionner sur le rapport d’activité et sur l’orientation de notre syndicalisme à travers le vote pour les listes présentées par les courants de pensée.

Courant majoritaire de la FSU depuis sa création, Unité & Action a fait le choix de l’ouverture dans le but de construire un syndicalisme pluraliste et unitaire, rassembleur et offensif. • Ouverture aux autres courants de pensée, avec une direction pluraliste, a tous les niveaux, • ouverture a tous les syndiques, • ouverture a la diversité des opinions et approches par la recherche et la construction systématique des synthèses, • ouverture a la diversité du syndicalisme dans notre pays, par la recherche de l’unité d’action. Pour Unité & Action, le rendez-vous du Mans doit être celui d’une nouvelle ambition pour notre fédération.

Le rapport d’activité est proposé par la direction de la fédération, il traduit l’ensemble des analyses et des actions qui ont été menées lors de ces trois dernières années. Il dresse également le projet syndical fédéral pour l’avenir. Ce texte rédigé à l’origine par la Secrétaire Générale a été ensuite enrichi et amendé par le Secrétariat National. L’ensemble de l’exécutif pluraliste1 de la Fédération se reconnaît donc dans la quasi-totalité du rapport d’activité. Cependant, et malgré des tentatives de trouver une rédaction qui fasse consensus, l’EE a souhaité marquer sa différence sur deux points particuliers : l’implication de la fédération dans la construction du collectif dit 3A (Alternatives A l’Austérité) et l’appréciation de la consultation de l’été 2012 préparatoire à la loi de Refondation de l’Ecole, qui sont donc présentés sous forme de « fenêtres » avec deux écritures différentes pour chacune d’entre elles, et soumises au vote des adhérents.

Sur le collectif 3A, Unité et Action a estimé que le périmètre politique et syndical était par trop restreint, et qu’il fallait avant tout convaincre et mobiliser les personnels contre l’austérité et pour faire partager la perspective d’une autre politique économique possible. Toute démarche d’appareil qui aurait mis comme préalable la mobilisation avant l’explication dans une pure stratégie politique nous semblait vouée à l’échec. Cette démarche a prévalu lorsque la question de l’implication de la FSU s’est posée, et n’avait alors pas posé de problèmes particuliers (même si des sections départementales ont pu estimer que localement, les conditions étaient réunies pour une participation au collectif). L’écriture proposée dans la fenêtre « A » rappelle ce contexte.

Sur la loi de refondation de l’Ecole, Unité et Action rappelle qu’elle a été l’occasion pour la fédération et ses syndicats de peser sur les débats et ainsi d’éviter des orientations qui auraient été destructrices pour le système éducatif, et de faire inscrire dans la Loi des principes qui, s’ils ne sont pas la reprise in extenso de nos mandats, constituent autant de points d’appuis pour aller plus loin et se mobiliser pour construire l’Ecole que nous voulons. A la politique de la « chaise vide » Unité et Action a toujours préféré la présence dans les lieux de discussion pour y affirmer ses convictions et porter les revendications. Cette attitude ne préjuge en rien de l’appréciation finale que l’on peut avoir sur le texte, ni de la suite des combats qui restent à mener pour parvenir à une véritable démocratisation du système éducatif ! C’est ce qui est décrit dans la fenêtre B concernant cette partie du rapport d’activité.

Votez dès maintenant, pour :

  • La liste Unité & Action et sans tendance
  • POUR le rapport d’activité
  • Fenêtre 1 : A
  • Fenêtre 2 : B