ENCORE PLUS FORT LE 16 ! , ENCORE PLUS DE GRÉVISTES LE 19 OCTOBRE !

jeudi 14 octobre 2010
par UA

Un défi pour le SNUipp : accélérer et développer la mobilisation par tout les moyens !
Réunie ce jour, l’intersyndicale a décidé d’un nouveau temps fort unitaire et interprofessionnel. Elle appelle tous les salariés du privé et du public, les chômeurs et les jeunes à faire du mardi 19 octobre une puissante journée de grève et de manifestations dans toute la France.
Depuis la grève du 12 octobre, les actions de toutes sortes se sont multipliées dans certains secteurs dont celui de l’Éducation nationale. Le SNUipp a mis en place un dispositif exceptionnel pour suivre au jour le jour les mobilisations et faire connaître à tous les actions engagées dans les départements. 8 départements ont appellé à la grève reconductible jeudi, certains vont poursuivre vendredi, d’autres se positionnent d’ores et déjà pour une reconduction à partir de lundi. Tous engagent et multiplient les actions adoptées en AG ou en intersyndicales : rassemblement, opération de tractage, blocage de rond point, déclaration d’intention...

Le secrétariat de mardi a décidé que « le SNUipp encourage toutes les formes d’actions et d’initiatives qui ont pour but de maintenir un potentiel de mobilisation dans la perspective continue d’élargir le mouvement. L’objectif primordial est bien entendu de réussir la journée de manifestations du samedi 16 octobre... il proposera un nouveau temps fort unitaire et interprofessionnel avant le jeudi 21 Octobre. ». C’est ce qu’a proposé le SNUipp au BDFN.

La situation évolue très rapidement avec l’entrée dans l’action des lycéens, la poursuite de la grève à la SNCF, son élargissement dans les raffineries … Toutes ces modalités d’action peuvent permettre de réussir encore mieux le 16 et rebondir la semaine prochaine le mardi 19 octobre.

En fonction des décisions des AG, de l’évolution des taux de gréviste, des avis des sections, nous prendrons de nouvelles initiatives.
Pour nous, ce sont aux Assemblées Générales des enseignants de décider. Et nous avons à travailler à ce que celles-ci soient les plus massives possibles pour que démocratiquement, elles votent les modalités d’action qui contribuent à entrainer davantage de collègues.

Nous appelons à poursuivre le mouvement unitaire et interprofessionnel, développer toutes les formes d’actions permettant de maintenir et d’entrainer la mobilisation dans le but d’élargir et de généraliser le mouvement dans tous le pays, d’élargir encore le soutien de la population : tractage, rassemblements, grèves reconductibles ou tournantes....

Dans notre secteur, le nombre de grévistes, si l’on se réfère à 2003 peut être largement plus fort (70 ou 80 %) la semaine prochaine.

Nous sommes conscients que la situation est complexe, nous vivons un mouvement social d’une ampleur inédite, notre responsabilité est importante.

Bon courage à toutes et tous. Pensez quand même au vote …

Sébastien et Marianne