Action

vendredi 1er octobre 2010
par UA

Suppression de postes, retraites

JPEG - 56.7 ko

AMPLIFIONS LES MOBILISATIONS

Le projet de budget 2011 est maintenant connu. 8 967 postes sont supprimés dans le premier degré, 4.800 postes d’enseignants de collèges et lycées publics, 600 postes au sein des personnels administratifs de l’Éducation nationale.
Poursuite de la diminution de la scolarisation des TPS en maternelle, augmentation des effectifs par classe, regroupements d’écoles, transfert de la formation hors du temps scolaire... le gouvernement applique obstinément le "un sur deux non remplacé" avec comme conséquence des conditions dégradées d’accueil et d’enseignement. A cela s’ajoute la très difficile prise de fonction des PE stagiaires et l’affaiblissement continu des RASED.
Avec ces décisions budgétaires et l’obstination de maintenir sa réforme des retraites, le gouvernement reste sourd aux mobilisations qui ne font que croître dans le pays.
Le 2 et 12 octobre sont des étapes importantes. Dans notre secteur, la suppression des milliers de postes doit nous conduire à élargir la mobilisation également sur le terrain de l’éducation.
Entre le 2 et le 12 octobre, il s’agit de multiplier les initiatives locales comme le font déjà plusieurs départements : information par tractages, affichages, rassemblements, tintamarres des écoles, réunions publiques...
La mobilisation non seulement ne doit pas se relâcher mais doit au contraire gagner en s’amplifiant. Le 12 octobre, nous devons rassembler ceux qui étaient en grève le 7, ceux qui l’étaient le 23, ceux qui l’étaient aux deux et ceux qui ne se sont pas encore mobilisés.
Faire reculer le gouvernement, c’est encore possible.

TOUS ENSEMBLE DANS L’ACTION !